A n é m o n e

The anemone lamp comes from the ocean depths. Where the light is distorted, where the light melts

in the shadow. Where currents wave through its sprawling hair. 

When it comes to light, it’s all about adjusting its intensity to get the right shade. According to the time of day, to our mood, to our needs, we prefer either to filter the light or light up our environment. A solution appears : the dimmer. Hair styling the light to adjust the lighting. By combining the underwater environment (especially anemone’s physic)

and toy’s ingenuity (like the principle of ‘doll styling head’) these lamps are a substitute for the classical lampshade. With the holes and the combs in the body of the lamps, we can style the sprawling hair to give

a new look. The light, with a airy or hairy haircut, smooth or curly, is now hidden or revealed.»

Plastic, wood, cotton wire

2018

La lampe anémone vient des fins fonds de l’océan.

Là où la lumière se distord, où le clair se fond dans l’ombre. Où les courants ondulent à travers ses cheveux tentaculaires. Lorsqu’il s’agit de la lumière,

il est toujours question d’ajustement. Suivant l’heure, notre humeur, nos besoins, on aime tamiser ou bien éclairer notre environnement. Une solution apparaît: le variateur. L’adapter. Coiffer la lumière pour varier l’éclairage. En croisant le monde des fonds marins (particulièrement les anémones et leurs aspects)

et l’ingéniosité des jouets, comme les têtes à coiffer, ces lampes amènent une alternative à l’abat-jour.

Les cheveux tentaculaires à coiffer, ou pas, à glisser dans les trous et les peignes intégrés aux corps

des lampes, donnent une nouvelle allure. 

La lumière, sous une coiffure rafraichie ou touffue, lissée ou aérée, se retrouve dissimulée ou révélée.

All rights reserved © 2019 Jennifer Hardel